Chargement...Chargement...
Ordre des infirmières et infirmiers auxiliaires du Québec
Admission à la profession
Admission à la profession
Diplômés du Québec

Si vous êtes diplomés du Québec, consultez la section suivante.

Nos types de permis

Délivrance d’un permis - Diplôme SASI et équivalence (diplôme ou formation)

En vertu de la règlementation actuelle, l’Ordre délivre deux types de permis, soit un permis régulier et un permis temporaire.

Permis régulier

Le permis régulier est délivré en vertu des dispositions du Code des professions et du Règlement les conditions et modalités de délivrance des permis de l’Ordre des infirmières et infirmiers auxiliaires du Québec.

 

Il est délivré à une personne :

 

  • qui a obtenu le diplôme Santé, assistance et soins infirmiers (SASI);
  • ou, à qui une équivalence de diplôme ou de formation a été reconnue en vertu du Règlement sur les normes d’équivalence des diplômes et de la formation aux fins de la délivrance d’un permis par l’Ordre des infirmières et infirmiers auxiliaires du Québec.
     

La personne doit aussi répondre aux autres conditions prévues par le Code des professions et le Règlement les conditions et modalités de délivrance des permis de l’Ordre des infirmières et infirmiers auxiliaires du Québec.

Permis temporaire délivré en vertu de la Charte de la langue française

En vertu de la Charte de la langue française, un ordre professionnel ne peut délivrer un permis qu’à une personne qui a une connaissance appropriée de la langue française pour exercer la profession d’infirmière auxiliaire.

 

Consultez le document : Les exigences de l’OQLF

 

Dans les autres cas, une personne doit obtenir une attestation délivrée par l’Office québécois de la langue française (OQLF).

 

Lorsqu’une personne venant de l’extérieur du Québec a obtenu une équivalence de diplôme ou de formation en vertu du Règlement sur les normes d’équivalence des diplômes et de la formation aux fins de la délivrance d’un permis par l’Ordre des infirmières et infirmiers auxiliaires du Québec mais qu’elle n’as pas une connaissance appropriée de la langue française, elle peut obtenir la délivrance, par l’Ordre, d’un permis temporaire pour une période n’excédant pas un an.

 

Ce dernier peut être renouvelé, pour la même durée, avec l’autorisation de l’OQLF.
 

Haut de page

Télécharger