Choisir l’assurance de votre auto usagée

Assurance Auto Usagee1200X400

Vous pensez acheter une auto usagée? Voici ce qu’il faut savoir pour bien choisir l’assurance de votre nouveau véhicule!

Quelles protections sont offertes?

Au Québec, la Loi sur l’assurance automobile oblige tout propriétaire de véhicule automobile à souscrire une assurance auto incluant au moins la protection « responsabilité civile ». Il existe également des protections optionnelles couvrant les dommages matériels à votre véhicule. Ces protections sont les mêmes pour les autos neuves et usagées, à deux exceptions près :

  • La protection « Valeur à neuf » (avenants n° 43A et 43E – Modification à l’indemnisation) (pour les véhicules neufs seulement)
  • Les avenants n° 43D – Option prix d’achat et n° 43F – Augmentation de l’indemnité (pour les véhicules usagés seulement)

Peut-on protéger les sommes investies dans une auto usagée en cas de perte totale?

Oui! En cas de perte totale, vous avez des options :

L’avenant n° 43D – Option prix d’achat pour véhicules usagés (offert par certains assureurs, dont La Capitale) vous assure une indemnisation selon le prix payé pour votre nouvelle auto usagée. Sans cette protection, votre indemnité correspondra à la valeur dépréciée de la valeur marchande du véhicule au moment de l’accident.

L’avenant n° 43F – Perte totale – Augmentation de l’indemnité pour véhicules usagés (offert par certains assureurs, dont La Capitale) vous assure une indemnisation selon la valeur du véhicule au jour de l’accident, plus une bonification de 5 % par année écoulée depuis son achat.

Est-ce moins cher d’assurer une auto usagée?

Plusieurs facteurs influencent la prime d’assurance auto. En principe, la prime d’un véhicule usagé devrait être un peu moins élevée que celle d’un véhicule neuf. Tout dépend du niveau de couverture, des protections optionnelles et du montant des franchises que vous choisissez.

Cependant, il ne faut pas oublier que même si la valeur des véhicules usagés diminue moins vite que celles des véhicules neufs, ils subissent aussi une dépréciation. En outre, le coût de réparation est similaire à celui d’un véhicule neuf. Il vous faut donc en tenir compte. Votre représentant en assurances est là pour vous conseiller sur les protections les mieux adaptées à vos besoins, mais c’est à vous de déterminer le niveau de risque que vous êtes prêt à assumer s’il advient quelque chose à votre voiture.


Partage