Journée des infirmières et infirmiers auxiliaires

Un apport essentiel à la vaccination contre la COVID-19

Pour diffusion immédiate


Montréal, le 5 mai 2021 – Pour assurer le succès de la campagne nationale de vaccination contre la COVID-19, les Québécois peuvent compter sur la contribution de près de 28 000 infirmières et infirmiers auxiliaires, qui travaillent souvent dans l’ombre, dans une foule de milieux de soins mais dont le rôle est plus qu’essentiel. Les efforts quotidiens déployés par ces professionnels de la santé pour combattre cette pandémie dans les équipes des réseaux public et privé de la santé sont dignes de mention, en cette Journée des infirmières et infirmiers auxiliaires.

La campagne de vaccination au pays a été initiée par une infirmière auxiliaire, qui a administré la première dose au Canada. Depuis, nombreuses sont les infirmières auxiliaires qui contribuent à la vaccination contre la COVID-19 et qui participent activement à cette bataille contre le virus.

Pour accélérer le processus, l’Ordre des infirmières et infirmiers auxiliaires du Québec (OIIAQ) a mené au cours de la dernière année une réflexion avec ses partenaires pour mieux définir le rôle de ses professionnelles dans les activités de vaccination, afin d’optimiser leur apport, en tout respect de leur champ d’exercice.

De cette manière, l’infirmière ou l’infirmier auxiliaire peut désormais procéder à la vaccination au domicile ou dans le milieu de vie de la personne, et ce, sans la présence du vaccinateur sur place, selon certaines conditions. La vaccination dans les milieux pour aînés a ainsi pu être facilitée grâce à cet avis, qui a permis aux infirmières auxiliaires de travailler en plus grande autonomie et ainsi assurer un apport optimal à l’équipe de soin, au bénéfice des patients.

« La pandémie nous aura permis d’optimiser le travail de l’ensemble de l’équipe de soin, en ayant pour objectif d’offrir à la population des soins sécuritaires et de qualité. Cette dernière profite ainsi des compétences de nos membres, qui peuvent exercer désormais pleinement leurs activités professionnelles », se réjouit la présidente de l’Ordre des infirmières et infirmiers auxiliaires du Québec, Carole Grant.

Contribution indispensable

Au-delà de la vaccination, l’apport des infirmières auxiliaires s’étend à une foule de secteurs d’activités, notamment en pharmacie communautaire, ainsi qu’au sein des établissements des réseaux public et privé.

L’engouement pour la profession se fait d’ailleurs sentir, alors que les centres de formation professionnelle déploient de plus grands efforts pour accueillir de nouvelles cohortes d’étudiants motivés à venir prêter main-forte au réseau.

Chaque année, l’OIIAQ profite de la journée du 5 mai pour souligner le dévouement et le professionnalisme de ses membres et de sa relève. Après 14 mois à combattre une pandémie, cette journée redouble d’importance cette année.

À la hauteur des efforts déployés par les infirmières auxiliaires, une campagne de valorisation de la profession sera lancée dans le cadre de ces célébrations. Celle-ci se poursuivra tout le mois de mai, afin de faire rayonner le travail indispensable des infirmières auxiliaires, par le biais de différents témoignages.

« Les infirmières et infirmiers auxiliaires méritent toute notre reconnaissance, tant pour les efforts multipliés que pour leur grandeur d’âme. Ces professionnelles ont la santé de nos êtres chers entre leurs mains, et elles tâchent d’en prendre soin comme s’ils étaient leur propre famille. Je souhaite en cette journée spéciale qu’elles puisent, au sein de leur bienveillance, une part à s’octroyer », souhaite la porte-parole de l’Ordre, Mme Grant.

À propos de l’Ordre des infirmières et infirmiers auxiliaires du Québec

L’Ordre des infirmières et infirmiers auxiliaires du Québec compte près de 28 000 membres, ce qui en fait le deuxième ordre professionnel en importance en santé. Il a pour mandat d’assurer la protection du public en exerçant une surveillance de l’exercice de la profession par le biais des divers mécanismes prévus par le Code des professions et ses règlements. L’Ordre a aussi pour mission de favoriser le développement professionnel de ses membres tout en visant l’excellence, et ce, afin de contribuer à l’amélioration de la qualité des soins et de la santé de la population.

- 30 -

Pour renseignements ou demandes d’entrevue, veuillez communiquer avec :

Annabelle Baillargeon
Directrice adjointe des communications et des partenariats stratégiques
C : 514 799-0987
abaillargeon@oiiaq.org


Partage