Programme de soins buccodentaires en CHSLD

L’infirmière auxiliaire, une partenaire incontournable

Montréal, le 26 février 2019 – Par sa mission de protection du public, l’Ordre des infirmières et infirmiers auxiliaires du Québec (OIIAQ) se réjouit de l’annonce de la ministre responsable des Aînés, Marguerite Blais, d’intégrer des soins buccodentaires et des soins d’hygiène de la bouche dans le continuum de soins infirmiers dans les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) du Québec. L’Ordre a soutenu le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) dans l’élaboration de ce projet, puisqu’il permet à ses membres de mettre à profit leurs compétences au bénéfice de la santé de la population.

Au cours des derniers mois, la présidente de l’Ordre, Carole Grant, a échangé à quelques reprises avec le MSSS au sujet du plein champ d’exercice de l’infirmière auxiliaire. Ainsi, cette professionnelle est une partenaire incontournable du bon succès de ce nouveau programme.

Par son champ d’exercice, l’infirmière auxiliaire peut contribuer à l’évaluation de la santé buccodentaire des résidents et à la documentation de leurs antécédents. Elle peut aussi donner des soins et traitements buccodentaires en respectant le plan thérapeutique infirmier pour les principales maladies dépistées. Elle peut également collaborer à la préparation du matériel nécessaire à la prestation des soins d’hygiène quotidiens de la bouche, soutenir les préposés aux bénéficiaires dans la prestation des soins et les donner au besoin.

 « La participation des infirmières auxiliaires est essentielle au succès de ce projet, qui permettra à la population de recevoir des soins sécuritaires et de qualité, soutient la présidente. L’Ordre continuera de collaborer avec les différentes instances dans l’implantation de toute mesure visant à favoriser l’accès aux soins. »

L’Ordre des infirmières et infirmiers auxiliaires du Québec compte 28 000 membres, ce qui en fait le deuxième ordre professionnel en importance en santé. Il a pour mandat d’assurer la protection du public en exerçant une surveillance de l’exercice de la profession par le biais des divers mécanismes prévus par le Code des professions et ses règlements. L’Ordre a aussi pour mission de favoriser le développement professionnel de ses membres tout en visant l’excellence, et ce, afin de contribuer à l’amélioration de la qualité des soins et de la santé de la population.

-30-

Pour renseignements ou demandes d’entrevue, veuillez communiquer avec :

Annabelle Baillargeon

Directrice adjointe des communications et des partenariats stratégiques
Ordre des infirmières et infirmiers auxiliaires du Québec
Travail : 514 282-9511, poste 248
Cellulaire : 514 799-0987
abaillargeon@oiiaq.org


Partage