Josée-Anne Pelletier

Capitale-Nationale

Josee-Anne-Pelletier_Capitale-Nationale_v2.png#asset:12878Membre de l'Ordre depuis 2014, infirmière auxiliaire en CHSLD

Présentation

Formation

Obtention d'un DEC en Sciences Humaines en 2008.
Baccalauréat en enseignement de l'anglais, langue seconde 2008 à compléter.

Fonctions actuelles

Infirmière auxiliaire en CHSLD de juillet 2014 à ce jour ( Centre Hébergement St-Jean Eudes ).

Fonctions antérieures

Préposée aux bénéficiaires de 2009 à 2014 ( Centre Hébergement St-Jean Eudes ).

Objectifs

L’objectif professionnel qui me tient le plus à cœur est d’élargir l’espace professionnel occupé par les infirmiers et infirmières auxiliaires dans leurs milieux de travail afin qu’ils puissent contribuer davantage au bien-être et à la qualité de vie de leurs bénéficiaires. 

Dans plusieurs établissements, nous ne sommes pas en mesure de fournir adéquatement les soins pour lesquels nous avons été formées. Il y a plusieurs raisons pouvant expliquer cette situation, mais advenant mon élection à la suite de l’actuel scrutin, j’aimerais travailler à des dossiers touchant aux objectifs suivants, dont plusieurs concernent un volet relié à notre visibilité professionnelle :

  • Dégager des pistes de solution afin de faciliter l’identification visuelle des infirmiers et infirmières auxiliaires, par rapport à d’autres professionnels de la santé, dans nos milieux de travail. 
  • Poursuivre intensivement les démarches permettant aux infirmiers et infirmières auxiliaires d’améliorer leur visibilité publique et leur présence médiatique. (dépôt de mémoires, prise de position officielle sur des enjeux de santé publique, etc.). 
  • Favoriser une meilleure connaissance, par nos propres membres, des actes médicaux qui leur ont été délégués. 
  • Diffuser et faire davantage connaître, à d’autres intervenants du réseau de la santé (administrations locales et autres professionnels), nos actes médicaux délégués afin de justifier l’élargissement nécessaire du rôle professionnel souvent limité que nous sommes souvent appelées à jouer au quotidien. 
  • Sensibiliser nos membres au fait que l’amélioration de leur niveau de qualité de vie au travail ne repose pas seulement sur la négociation de leur convention collective. Ainsi, la reconnaissance de notre rôle professionnel par les instances et personnes responsables de la répartition des ressources requises par l’organisation des soins aux bénéficiaires améliorerait de beaucoup les conditions d’exercice de nos membres ainsi que leur satisfaction au travail. 
  • Favoriser la reconnaissance de la qualité de notre contribution professionnelle dans les équipes de soins afin qu’un nombre plus grand de postes à temps complet nous soit accordé. Une telle création de postes nous dispenserait de devoir régulièrement effectuer des tâches relevant normalement d’un autre titre d’emploi en raison de la situation de pénurie de main-d’œuvre (préposé aux bénéficiaires). De plus, nous pourrions alors être rémunérées comme infirmiers et infirmières auxiliaires lorsque nous effectuons du travail à taux supplémentaire. 
  • Inciter les membres à s’investir davantage dans la promotion de leur formation continue et dans la définition de leurs objectifs d’apprentissage spécifiques (au plan régional et local) ce contribuerait à accroître la visibilité de leur contribution au sein des équipes multidisciplinaires.

* Veuillez noter que l’Ordre a reproduit intégralement le bulletin de candidature et qu’il est de la responsabilité des candidats d’assurer la révision linguistique de leur fiche.