Visite de surveillance de l’exercice de la profession

Mis en œuvre par l’action conjointe du CIP et du Service de l’inspection professionnelle, le programme de surveillance générale permet d’évaluer les divers aspects de la profession et de vérifier la qualité de l’exercice professionnel des membres de l’OIIAQ, en tenant compte de la philosophie et des politiques de gestion de soins des établissements.

Sous l’autorité du CIP, des membres provenant de diverses régions du Québec agissent à titre d’inspecteurs. Ces derniers sont nommés par le CIP de l’Ordre pour un mandat de deux ans, renouvelable.

Après une visite d’un établissement, le CIP produit un rapport qui est acheminé à l’ensemble des infirmières auxiliaires et à la direction des soins infirmiers de l’établissement.

Il peut comporter des recommandations visant à:

  • promouvoir certains aspects fondamentaux auprès des membres tels que la compétence (connaissances et habiletés, jugement, attitude), le respect des règles de déontologie et d’éthique ainsi que la responsabilité.
  • repérer et signaler les situations qui ont une incidence sur la qualité des soins et services offerts à la population.
  • inciter les membres à se conformer aux normes généralement reconnues régissant l’exercice de la profession, tels que spécifiés dans le Profil des compétences et le Code de déontologie.
  • assurer le perfectionnement professionnel des infirmières auxiliaires.

Choix des établissements

Chaque année, le CIP élabore un programme de visites de surveillance selon divers critères lequel comprend un certain nombre d’établissements de santé publics et privés.


Partage