Rôle du Conseil d'administration de l'Ordre et responsabilités d'un administrateur

  • Rôle du Conseil d'administration

    • Le Conseil d’administration est chargé de la surveillance générale de l’Ordre ainsi que de l’encadrement et de la supervision de la conduite des affaires de l’Ordre.
    • Le Conseil d’administration est responsable de l'application des décisions de l’Ordre et de celles des membres de l'Ordre réunis en assemblée et il en assure le suivi.
    • Le Conseil d’administration est également chargé de veiller à l'application des dispositions du Code des professions et des règlements applicables.
    • Le Conseil d’administration exerce tous les droits, pouvoirs et prérogatives de l'Ordre, sauf ceux qui sont du ressort des membres de l'Ordre réunis en assemblée générale.
    • Le Conseil d’administration, notamment :

               - Veille à la poursuite de la mission de l’Ordre ;
               - Fournit à l’Ordre des orientations stratégiques ;
               - Statue sur les choix stratégiques de l’Ordre ;
               - Adopte le budget de l’Ordre ; 
               - Se dote de politiques et de pratiques de gouvernance efficaces, efficientes et transparentes ;
               - Voit à l’intégrité des règles de contrôle interne, dont celles de gestion des risques, et assure la viabilité et la pérennité de l’Ordre.

  • Comités du Conseil d’administration

    L’administrateur peut être appelé à siéger au comité exécutif de l’Ordre. Ce comité exerce tous les pouvoirs que le Conseil d’administration lui délègue.

    Outre le comité exécutif, 3 autres comités appuient le Conseil d’administration et l’assistent dans l’exercice de ses fonctions.

    Ces comités, composés de membres du Conseil d’administration, ont la responsabilité générale d’analyser des questions particulières relevant de leurs champs respectifs des compétences et de formuler des recommandations au Conseil d’administration. Ces comités sont :

    • Comité de gouvernance et d’éthique ;
    • Comité d’audit et de gestion des risques financiers ; 
    • Comité des ressources humaines.
  • Orientations stratégiques

    Un plan stratégique a été élaboré autour de 5 grands axes desquels découlent des objectifs et des actions à entreprendre pour la période 2018-2022.

    Le plan stratégique propose également les valeurs qui guident la profession ainsi que les valeurs qui guident l’Ordre envers le public et les membres : 

    1.     Nous misons sur l’excellence :

    • Nous mettons nos connaissances, notre savoir-faire et sommes animés par cette volonté de nous dépasser pour offrir le meilleur au public et à nos membres.
    • Nous accomplissons nos devoirs et nos responsabilités avec professionnalisme et rigueur.
    • Nous sommes dévoués à la profession et nous démontrons de la fierté et de la passion de travailler pour l’Ordre.

    2.     Nous sommes respectueux :

    • Nous sommes respectueux à l’égard des personnes avec lesquelles nous interagissons.
    • Nous faisons preuve de courtoisie et de discrétion.

    3.   Nous travaillons en équipe :

    • Nous privilégions la réussite de l’équipe tout en favorisant la poursuite d’objectifs communs.
    • Nous faisons preuve d’entraide, de collaboration et de solidarité.

    4.   Nous sommes loyaux :

    • Nous adoptons une attitude franche et honnête.
    • Nous assumons nos responsabilités et sommes enthousiastes dans l’exercice de nos fonctions.

    5.   Nous sommes transparents, intègres et équitables :

    • Nous sommes impartiaux et nous prenons des décisions sur la base de faits objectifs.
    • Nous exerçons notre profession avec honnêteté, sincérité et authenticité. 
    • Nous faisons preuve d’ouverture.
    • Nous communiquons de façon cohérente, accessible et compréhensible.
    • Nous démontrons une conduite exemplaire.
  • Réunions et rémunération

    Les administrateurs, en plus de participer aux réunions doivent prendre connaissance de la documentation fournie avant chaque réunion au moyen d’un site sécurisé. 

    Une politique de jeton de présence et une politique de remboursement des frais de déplacement et de séjour permettent d’appuyer le Conseil d’administration et de l’aider à s’acquitter pleinement de son mandat.

    La valeur du jeton de présence est basée sur la rémunération d’une journée régulière de travail d’une infirmière auxiliaire dans le réseau de la santé à laquelle est ajoutée une prime pour responsabilité et disponibilité. 

  • Code d’éthique

    Les administrateurs du Conseil d’administration d’un ordre professionnel sont soumis auxnormes d’éthique et de déontologie déterminées par l’Office ainsi que celles du code d’éthique et de déontologie déterminées par le Conseil d’administration.

  • Formation des administrateurs

    Le Code des professions prévoit que le Conseil d’administration doit imposer à ses membres l’obligation de suivre une formation sur le rôle d’un Conseil d’administration d’un ordre professionnel, notamment en matière de gouvernance et d’éthique, d’égalité entre les femmes et les hommes, ainsi qu’une formation en gestion de la diversité ethnoculturelle.